Publication des résultats de chaque école : FCPE et SNUipp-FSU s’insurgent

mercredi 19 décembre 2007

Les parents d’élèves FCPE et les enseignants du SNUipp-FSU (majoritaire) ont protesté mardi contre l’annonce la semaine dernière par Xavier Darcos de la publication "par école" des résultats de leurs élèves aux évaluations nationales.

Les résultats des "deux évaluations nationales témoins" censées "mesurer les acquis des élèves au CE1 et au CM2" seront organisées en fin d’année à partir de la rentrée 2009, a assuré le ministre de l’Education lors d’une conférence de presse le 11 décembre.

Il a précisé que les résultats de ces évaluations seraient "rendus publics école par école", laissant entendre que les parents pourraient se forger leur propre opinion sur le niveau de l’école de leur enfant, par rapport à une autre école.

"On est favorables à ce que les résultats des enfants soient communiqués aux parents mais pas du tout à un palmarès des écoles comme il existe un palmarès des lycées", a protesté auprès de l’AFP Gilles Moindrot, secrétaire général du SNUipp-FSU.

Pour lui, l’école primaire et le collège, c’est-à-dire la partie obligatoire de la scolarité "doit être à l’abri de cela".

"Si on affiche que dans une école 70% des élèves maîtrisent telle ou telle compétence, on peut imaginer un palmarès dans les journaux locaux", a-t-il prévenu, jugeant l’opération "contre-productive pour le climat de confiance qui doit exister entre enseignants et parents".

De plus, a-t-il argumenté, "on ne peut rien en conclure car il est très difficile d’isoler un facteur de réussite".

Dans un communiqué, la FCPE a estimé que "la compétition entre établissements n’a pas sa place dans l’Education nationale".

Elle a rapproché cette idée de l’annonce par M. Darcos le même jour que toutes les demandes de dérogations à la carte scolaire seraient acceptées à la rentrée, "dès lors qu’il y aura de la place dans l’établissement souhaité".

"Il est à craindre que les équipes pédagogiques ne s’organisent pour +trier+ leurs élèves et avoir de +bons résultats+ afin de mieux s’attirer les +bons élèves+", a déploré la fédération de parents d’élèves.



Toutes les brèves du site