10.000 postes supprimés dans l’Education : logique "à courte vue" pour la FSU

vendredi 29 juin 2007

Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU, principale fédération de l’Education, a dénoncé jeudi la "logique comptable à courte vue" de Xavier Darcos, qui vient d’annoncer pour le budget 2008 "aux alentours de 10.000" suppressions de poste dans l’Education nationale.

"Ces suppressions obéissent à une logique comptable à courte vue qui sacrifie l’avenir, compromet l’objectif d’assurer la réussite de tous et laisse présager un nouveau creusement des inégalités", a-t-il déclaré dans un communiqué.

"De telles suppressions entraîneront non seulement une dégradation des conditions de travail et des conditions d’enseignement, de nouvelles coupes dans les effectifs de certaines catégories professionnelles (personnels administratifs, sociaux), mais surtout une réduction drastique de l’offre d’éducation touchant les élèves, et d’abord les plus défavorisés", a-t-il ajouté.

"Si ces annonces se confirment, la FSU fera tout pour organiser la riposte la plus unitaire possible", a-t-il prévenu M. Aschieri.



Toutes les brèves du site