Rythmes scolaires - Suspension de la réforme et réécriture du décret !

mercredi 13 novembre 2013
popularité : 26%

A l’occasion des mouvements de grève du 14 novembre dans le premier degré, la FCPE 94 réitère sa demande au gouvernement de suspendre l’application du décret Peillon.

Elle appelle à ce que soit engagée sous l’autorité du ministère de l’Éducation Nationale, une large consultation, qui a fait défaut, avec toutes les parties : gouvernement, collectivités locales, enseignants et parents d’élèves afin que soit revu ce décret à partir d’une remise à plat de la question des rythmes scolaires.

La FCPE 94 considère que cette réforme doit porter un projet global relevant de l’Éducation Nationale, qui :

  • Inclut et valorise l’enseignement de toutes les matières y compris linguistiques, techniques (informatique), sportives, artistiques et culturelles., et prend en charge la difficulté scolaire
  • Garantit le caractère obligatoire pour tous les élèves et l’inclut dans le temps scolaire
  • Assure la gratuité par un financement national à la hauteur de ces ambitions
  • Garantit la formation initiale et continue des enseignants et réfléchit à un vrai statut « d’assistant d’éducation », agréé par l’Éducation nationale.

Elle exige notamment :

  • Une réorganisation des rythmes scolaires sur toute l’année, prenant en compte les besoins de l’enfant et non ceux des lobbies
  • Une semaine de quatre jours et demi avec 26h d’enseignement et de préférence l’école le samedi matin.
  • Des activités périscolaires réalisées dans un cadre normé et garanti par l’Etat, notamment en matière d’encadrement et de formation des animateurs.

Pour ces raisons, La FCPE 94 soutient la grève des personnels enseignants et des personnels communaux du 14 novembre. Elle appelle les parents qui le peuvent à participer à la manifestation prévue le même jour .

Villejuif le 13 novembre