pour la réussite de tous les élèves, Stoppons la casse de l’école publique !

dimanche 7 décembre 2008
popularité : 28%

Comme parents, enseignants ou élus, notre objectif c’est la réussite de tous les élèves. Cela implique un effort collectif notamment budgétaire. Or, depuis des mois, toutes les décisions du gouvernement y renoncent et démantèlent l’école publique :
- 13 500 postes d’enseignants dont 6 000 professeurs d’école sont supprimés à la rentrée prochaine malgré les 16 400 élèves supplémentaires,
- l’aide aux élèves en difficulté (Rased) est sabordée, avec la suppression de 3000 postes par an pendant 3 ans,
- La scolarisation en maternelle, des enfants de 2 ans et plus, est remise en cause,
- 2 heures d’enseignement sont supprimées à tous les élèves en échange d’une prétendue « aide personnalisée » hors temps scolaire. Au mieux elle est inefficace, au pire elle tente de justifier la suppression des Rased.

Qui peut croire, qu’avec moins d’heures de classe chaque semaine, des programmes plus lourds, moins d’enseignants, les élèves pourraient mieux réussir à l’école ? C’est pourquoi les enseignants répondent au mot d’ordre national de gel de cette pseudo « aide personnalisée » censée remplacer les aides spécialisées. Après les 80 000 manifestants du 19 octobre, après les 70 % de grévistes du 20 novembre, le ministre Xavier Darcos reste sourd aux revendications. Avec les syndicats, la Fcpe et les élus nous réclamons :
L’abandon des mesures Darcos (suppression des 2h d’enseignement, fermeture de Rased, fin de l’accueil des 2 ans et plus …),
Un vrai budget pour l’éducation pour baisser les effectifs dans toutes les classes, développer les réseaux d’aides (Rased) et la scolarisation en maternelle, prendre en charge les élèves handicapés dignement …

Parents, enseignants et élus, manifestons tous ensemble
Samedi 13 décembre 10h

ORLY : 10h école Cachin (oiseau pylone) pour rejoindre Choisy par la 305 CHOISY le ROI : 10h parc de la mairie

Départ, tous ensemble, en direction de l’inspection,
rue Sébastopol à Choisy le Roi où une entrevue est demandée à l’Inspecteur.