Opération établissements déserts vendredi le 28 mars

mercredi 26 mars 2008
popularité : 27%

La coupe est pleine ! Les mesures annoncées par le rectorat, lors du Comité technique paritaire académique (CTPA) du 17 mars dernier, constituent une dégradation inadmissible des conditions d’études, lourde de conséquences pour l’avenir de milliers de lycéens et collégiens.

Dans le Val de Marne, à la rentrée 2008, ce sont plusieurs centaines de postes dans les lycées (près de 700) et près d’une centaine dans les collèges que l’administration prévoit de supprimer (11 200 sur toute le France). Dans les établissements, cela se traduirait par des classes encore plus surchargées (jusqu’à 40 par classe), l’absence de demi groupes, des enseignants non remplacés, la multiplication de cours de langue sur plusieurs niveaux….
Par ailleurs, la suppression massive du BEP au profit d’un Bac pro en 3 ans risque de mettre sur le carreau des milliers de jeunes pour qui cet enseignement professionnel représente une passerelle.
C’est inadmissible !

La FCPE 94 condamne des mesures restrictives qui remettent en cause l’école publique et l’égalité d’accès à l’éducation.

Ces dernières semaines, les grèves, occupations d’établissements, protestations, rassemblements se sont multipliés dans toute la France et dans le Val de Marne en particulier.
Le 21 mars, plusieurs centaines d’enseignants, lycéens et parents d’élèves de nombreux établissements de l’académie (93,94 et77) rassemblés devant le rectorat ont été traités avec mépris.
Un boycott du CTPA du 25 mars a été décidé par les organisations enseignantes représentées et un appel à la grève de l’intersyndicale académique est lancé pour le jeudi 27 mars.

Avec les enseignants du second degré, la FCPE 94 appelle à poursuivre et amplifier la mobilisation pour exiger :

l’abandon de toutes les suppressions de postes et de la généralisation des bac Pro en 3 ans
des moyens répondant aux besoins des établissements.

Elle appelle les parents d’élèves à :

Se mobiliser dans leur établissement en participant et en organisant des assemblées de parents

et à une Opération établissements déserts, vendredi 28 mars


Documents joints

Word - 116 ko
Word - 116 ko