DHG dans les lycées : la saignée

samedi 9 février 2008
popularité : 67%

Saignée importante pour la prochaine rentrée dans les lycées généraux et technologiques. Suppression de l’équivalent de 683 postes, soit en moyenne plus de 3,5 postes par lycée.

Les chiffres communiqués tardivement par le rectorat pour le comité paritaire académique de vendredi 8 février sont accablants pour les la situation des lycées de l’académie.

Basée sur la réalité des moyens de fonctionnement des établissements depuis la rentrée, cette suppression sans précédent d’emplois dans l’académie s’accompagne

Les lycées généraux des 3 départements sont sévèrement touchés : le rectorat veut supprimer 30,5 classes dans le 77, 54 dans le 93, 36 dans le 94. La baisse de la démographie ne peut plus servir de prétexte alors que les effectifs sont au maximum dans les secondes et les terminales : plus de 34 élèves par classe dans une majorité de lycées.

Ces 120,5 fermetures de classes n’expliquent que la réduction 224 équivalents postes dans le projet rectoral. Le solde largement négatif de 459 postes traduit la volonté politique de réduire de manière drastique et idéologique le nombre d’enseignants. Il va porter de graves atteintes à la formation et à la réussite des élèves. Rappelons que cette saignée s’ajoute aux 1046 postes supprimés depuis 2003 à notre académie.

HEURES SUPPLEMENTAIRES OBLIGATOIRES ET SUPPRESSION DE POSTES DANS TOUS LES LYCEES

Dans chaque lycée les parents et enseignants dans le conseil d’administration vont être confrontés à l’inadmissible. Supprimer jusqu’à plus de 15 postes dans certains cas pour que les enseignants restant dans le lycée l’année prochaine puissent faire de nombreuses heures supplémentaires.

Quelle va être l’attitude des chefs d’établissement ? Défendre leurs personnels et la cohérence des équipes pédagogiques ? Ou se dissocier de leurs personnels pour basculer vers l’autoritarisme et répercuter les fortes pressions hiérarchiques ?

Vous trouverez ci-dessous les documents pour vous aider à préparer la mobilisation, la commission permanente et le conseil d’administration.
la fcpe appelle à mobiliser les parents dans chaque établissement pour s’opposer a toutes ces suppressions de postes qui portent atteinte à la cohésion des équipes pédagogiques ; exiger la transformation d’heures supplémentaires en heures postes pour éviter ces suppressions ; refuser toute fermeture de classes de seconde dont le but est d’anticiper la suppression de la carte scolaire ; refuser par un vote en conseil d’administration la dotation insuffisante en heures poste en faisant des contre-propositions visant à améliorer les conditions d’apprentissages des élèves.


Documents joints

dhg par lycee
dhg par lycee
PDF - 13.1 ko
PDF - 13.1 ko
PDF - 71.5 ko
PDF - 71.5 ko
PDF - 208.2 ko
PDF - 208.2 ko

Commentaires  forum ferme