La note de vie scolaire, non à la double peine

mercredi 18 octobre 2006
popularité : 50%

Cette note de vie scolaire, non seulement devrait compter dans la moyenne de l’élève, mais encore à coefficient égal avec les disciplines enseignées. Que penser de la valeur accordée par l’institution aux enseignements dispensés à l’école ?

La note de vie scolaire, s’inspire d’une logique de répression : double peine inspirée d’une politique sécuritaire largement à l’oeuvre, se situant dans le droit fil du rapport Bénisti,

Plus on invite à sanctionner les élèves, moins on donne de moyens pour les aider. Il existe déjà de multiples manières d’évaluer le comportement d’un élève. Pourquoi ajouter cette note par dessus tout le reste ?

On constate déjà une inflation des règlements, chartes, contrats de fonctionnement en tous genres dans les établissements scolaires (règlement intérieur du CDI, de la cantine, du gymnase, du cours d’anglais, de la salle informatique, du foyer etc.). Les élèves n’en peuvent plus de tous ces règlements : plus ils vivent dans une société injuste, plus on leur multiplie les règlements sur le papier, avec les moyens de coercition les plus divers pour aller avec : les élèves n’y comprennent plus rien et la note de vie scolaire va encore arriver par dessus.

Cette note risque d’avoir un impact sur l’orientation, A dossiers égaux, la différence pour l’affectation risque fort de se faire sur la base de cette note, qui va fonctionner comme un couperet et barrer carrément l’accès à certains établissements. On ne sait pas si cette note va être prise en compte dans le logiciel d’affectation PAM.

En élaborant la note moyenne d’un établissement à partir de toutes les notes de vie scolaire, on pourra faire un classement. On a déjà vu ce que ça a donné dans le Point...La note pourra permettre une sorte de sélection qui ne dira pas son nom dans certains établissements.

Cette mesure démagogique permet au gouvernement de dire qu’il "fait des réformes" mais cette note de vie scolaire est surtout une mesure qui ne coûte pas un centime à l’état. Elle est même supposée générer des économies ! En effet, on nous fait croire que la note pourra permettre de "tenir quand même les élèves" avec des personnels vie scolaire toujours moins nombreux. Dans certains établissements de l’académie, les moyens pour la vie scolaire ont été divisés par deux.

Il est inacceptable de confondre civilité et citoyenneté : cette note, qui semble se limiter à une évaluation comportementale vise à former des futurs salariés dociles à qui on apprend à travailler et à se tenir à carreaux. La citoyenneté, c’est quand même bien autre chose ! Un élève qui ose dire NON à quelque chose aura-t-il une bonne note de vie scolaire ?

La violence scolaire et les phénomènes d’incivilité ont souvent toujours la même source, qui est l’échec scolaire : les punir par la note de vie scolaire, c’est s’attaquer aux effets mais certainement pas aux causes.
Les élèves les plus violents et les plus en rupture avec l’école ont besoin d’à peu près tout sauf d’une note de vie scolaire !

Toute note juste nécessite des critères objectifs. Quelle objectivité pourra présider à l’évaluation notée d’un comportement dont les causes profondes relèvent de la situation personnelle de l’élève, de son parcours et de sa vie privée ?

- Il nous semble inconcevable d’évaluer un comportement par une note qui suivra l’élève dans toute sa scolarité, alors qu’hier encore on interdisait de notifier tout avertissement sur le bulletin. Paradoxalement, aujourd’hui on empêche de joindre ces mêmes avertissements de travail, de conduite et d’assiduité, en annexe aux bulletins de notes.

Parallèlement, cette note dévoie le sens du « bon comportement », naturellement attendu des élèves, et le sens de toute participation volontaire à la vie du collège : ateliers, clubs, UNSS, FSE… Elle pervertit même l’engagement citoyen de délégué. Un élève ne pouvant ni ne voulant y participer doit-il se voir pénaliser dans ses résultats scolaires ?
Au lieu d’apprendre à vivre ensemble, les élèves en seront-ils réduits à attendre et rechercher une récompense chiffrée pour tous les actes qui les aident à se construire aujourd’hui ?


Commentaires  forum ferme