Journée d’action du SNES le 23 mai à l’intention du nouveau gouvernement

dimanche 6 mai 2007
popularité : 30%

Le Snes-FSU, syndicat majoritaire dans les collèges-lycées, a annoncé vendredi qu’il organiserait le mercredi 23 mai une journée d’action près du ministère de l’Education à Paris pour rappeler au nouveau gouvernement ses engagements budgétaires.

Le Snes souhaite dans un communiqué que le nouveau gouvernement et le prochain ministre de l’Education aborde l’"abrogation du décret Robien sur les services (qui supprime des décharges horaires de profs donc des postes)" et donne des "garanties sur le maintien des heures, ouvre des discussions sur nos métiers, nos rémunérations".

Le Snes rappelle aussi les positions des candidats Nicolas Sarkozy (UMP) et Ségolène Royal (PS), le premier ayant promis pendant la campagne de "suspendre" ce décret, la seconde de "rétablir les moyens supprimés".

"Ces engagements doivent être tenus !", a prévenu le Snes qui rappelle que la rentrée se prépare très concrètement en ce moment en particulier en terme de postes et d’affectations".

Le Snes "appelle tous les personnels des lycées et collèges à interpeller le nouveau ministre de l’Education nationale le mercredi 23 mai : montée de délégués d’établissements de toute la France à Paris, affichage des revendications de chaque établissement au plus près du ministère" notamment place des Invalides.


Commentaires  forum ferme