Elèves en situation de handicape

lundi 12 mars 2007
popularité : 49%

Les organisations syndicales SNUIPP, SNUDI-FO, SE-UNSA, CGT’éduc’action et SUD’éducation et la FCPE du Val-de-Marne ne peuvent accepter la décision prise par l’IA de supprimer les 13 postes d’enseignants itinérants, c’est-à-dire la totalité de ces postes dans le Val-de-Marne. Ce qui ne peut que priver les enfants handicapés, qui bénéficient actuellement de l’aide individuelle adaptée dispensée par des enseignants spécialisés, condition d’une scolarisation respectueuse des élèves.

Devant le refus des autorités de revenir sur cette décision grave de conséquences les organisations syndicales SNUIPP, SNUDI-FO, SE-UNSA, CGT’éduc’action et SUD-éducation et la FCPE du Val-de-Marne décident de s’adresser à tous les parents, enseignants, médecins, élus, associations :
Puisque ni l’IA, ni le Recteur n’acceptent d’entendre notre demande et de prendre en compte les besoins particuliers et spécifiques des élèves handicapés actuellement scolarisés dans nos écoles, c’est au Ministre que nous allons faire entendre notre légitime exigence !

Celui-ci doit recevoir dans les meilleurs délais une délégation dûment mandatée sur la revendication commune de « Maintien et augmentation des 13 postes d’enseignants itinérants du Val-de-Marne » qui a été contresignée par plus de 4 500 parents, enseignants, élus du département. Les organisations syndicales et la FCPE du Val-de-Marne demandent à leurs organisations nationales d’intervenir pour qu’une délégation soit reçue.

Les élèves handicapés ont droit à une scolarisation digne de ce nom !


Commentaires  forum ferme