Val-de-Marne : rassemblement d’enseignants et de parents contre la réforme du primaire

dimanche 21 septembre 2008

Des enseignants et parents d’élèves du Val-de-Marne ont dénoncé vendredi à l’appel des syndicats SNUipp-FSU, SUD-Education et CGT Educ’Action, ainsi que de la FCPE, la réforme du primaire, génératrice de "nouvelles et massives inégalités scolaires".

Les quelque 70 manifestants s’étaient rassemblés devant l’Institut universitaire de formation des maîtres (IUFM), à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne), où se tenait une réunion entre l’Inspection d’académie et des maires du département sur les modifications dans le primaire, a constaté une journaliste de l’AFP.

"Nous voulions aller à la rencontre des élus pour les inviter à organiser localement des débats sur l’avenir de la question éducative", ont expliqué les enseignants, alors que le soutien scolaire de deux heures pour les élèves en difficulté, après la suppression du samedi travaillé, doit être mis en place à partir de début octobre.

"Nous sommes bien d’accord pour lutter contre l’échec scolaire, mais seulement sur le même temps pour tous", a précisé Philippe Barre, de SUD-Education, jugeant "stigmatisant et très fatigant" pour des élèves en difficulté de "passer encore plus de temps" à l’école.

"Le professionnalisme (des enseignants spécialistes de l’aide scolaire, ndlr) va être cassé", a ajouté Marc Lesvignes (SNUipp), enseignant spécialisé, en déplorant que "l’on incite les enseignants à faire de la pédagogie de répétition" qui n’aidera pas les écoliers en difficulté selon lui, mais risque de les "dégoûter de l’école".



Toutes les brèves du site