10.000 postes supprimés : le Snes dénonce une "saignée" dans l’Education

vendredi 29 juin 2007

Le Snes-FSU, principal syndicat des collèges et lycées, a dénoncé jeudi "la saignée pour l’Education nationale" que représente l’annonce par le ministre de l’Education Xavier Darcos que "aux alentours de 10.000" postes seraient supprimés dans l’Education nationale au budget 2008.

"Pourtant les effectifs, à la rentrée 2008, tels qu’ils sont prévus par le ministère augmentent de plus de 20.000 élèves (premier et second degrés confondus)", a insisté le Snes-FSU dans un communiqué, estimant que "c’est le second degré qui va être frappé de plein fouet par ces nouvelles suppressions d’emplois".

"De telles économies ne seront possibles qu’en amputant fortement l’offre d’enseignement" et "en augmentant la charge de travail des personnels", a ajouté le syndicat qui a annoncé qu’il "s’opposera avec la plus grande détermination à tout projet de budget qui serait construit sur la logique des annonces qui viennent d’être faites".



Toutes les brèves du site