L’apprentissage à 14 ans suspendu, les élèves concernés finiront leur cursus

mercredi 13 juin 2007

Le ministère de l’Education nationale a précisé mardi, au lendemain de l’annonce par l’Elysée de la suspension de l’apprentissage à 14 ans, que le décret sur cette mesure était bien suspendue mais que les 1.000 élèves entrés dans ce système pourraient terminer leur cursus.

Le porte-parole de l’Elysée David Martinon avait annoncé lundi, après une table-ronde réunissant Nicolas Sarkozy et les syndicats de l’Education, que "le président a confirmé la suspension de l’apprentissage à 14 ans".

Cette orientation précoce avait provoqué un tollé unanime à sa création, après les émeutes de l’automne 2005, et les principaux candidats à l’Elysée s’étaient engagés à la supprimer.

"L’académie de Strasbourg est celle qui recense le plus d’+apprentis junior+ (nom donné à l’apprentissage à 14 ans) avec 290 élèves. En tout, près de 1.000 élèves en France ayant commencé cet apprentissage l’an dernier vont pouvoir terminer leur cursus l’an prochain puisqu’il dure deux ans", a précisé le ministère.

L’ancien ministre de l’Education Gilles de Robien, avait assuré que, pour la prochaine rentrée, cet apprentissage concernerait plus de 20.000 jeunes.



Toutes les brèves du site