Des syndicats dénoncent les "menaces" pesant sur l’orientation scolaire

vendredi 9 mars 2007

Plusieurs syndicats de l’enseignement ont dénoncé mardi les "menaces" sur les services d’orientation de l’Education nationale que fait peser selon eux le gouvernement, et ont critiqué sa conception "discriminante socialement" de l’orientation scolaire.

Dans un communiqué commun, le Snes-FSU, le SNFOLC et Sud-Education ont notamment craint que l’information et le conseil d’orientation des élèves et étudiants soient "confiés à des +partenaires+ extérieurs ou à d’autres personnels que les conseillers d’orientation-psychologues, dont on a par ailleurs réduit les recrutements".

Les syndicats voient dans la politique du gouvernement la volonté de "faire passer une autre conception de l’orientation, plus discriminante socialement et plus dépendante des besoins économiques régionaux".

Le délégué interministériel pour l’orientation, Pierre Lunel, doit remettre son rapport sur le schéma national d’orientation, à la mi-mars, selon les syndicats.



Toutes les brèves du site