Carte scolaire 2012 : Lettre au Ministre de l’Education

lundi 24 septembre 2012

Les élus du CTSD du Val de Marne du SNUipp-FSU, du SNUDI-FO, du SE-UNSA et de SUD-Education, et les représentants de parents d’élèves de la FCPE

A Monsieur Vincent Peillon
Ministre de l’Education Nationale


Objet : demande d’audience urgente sur des situations de carte scolaire dans le Val-de-Marne

Créteil, le 21 septembre 2012

Monsieur le Ministre,

Mercredi 12 Septembre après-midi des délégations de 13 écoles du Val-de-Marne des communes de Vitry, Ivry, Villejuif, Champigny, Bonneuil, Chevilly-Larue, Le Kremlin-Bicêtre, Boissy-St-Léger, se sont rendues au Ministère, accompagnées d’élus, de représentants syndicaux (SNUipp-FSU, SNUDI-FO, SUD) et de représentants des parents d’élèves de la FCPE 94 ; elles ont demandé à être reçues par vous-même ou un représentant de votre Ministère.

Ces écoles, qui toutes ont des situations très difficiles, n’ont pas obtenu d’ouverture de classe ou l’annulation de leur fermeture lors du CTSD carte scolaire, réuni le vendredi 7 septembre, malgré les chiffres avancés par les organisations syndicales siégeant au CTSD et confirmés à ce jour.

Après un échange avec un représentant de votre Ministère, celui-ci nous a indiqué que votre cabinet demandait que les délégations d’écoles du Val-de-Marne soient, dans un premier temps, reçues par le Recteur avec les élus, les organisations syndicales et les parents d’élèves.

Aussi, conformément à cet engagement, au nom de l’intersyndicale du Val de Marne (SNUipp-FSU, SE-UNSA, SNUDI-FO, SUD), des élus et des parents d’élèves présents ce jour au ministère de l’Education nationale, une audience a été sollicitée auprès de Monsieur le Recteur de l’Académie de Créteil, de toute urgence afin d’aborder la situation des écoles du département en attente d’une mesure indispensable pour pouvoir fonctionner cette année.

A ce jour, Monsieur le Recteur n’a accepté de recevoir que les élus municipaux et n’a jamais répondu à la demande intersyndicale des élus du personnel, malgré les différentes relances. Ce refus de répondre montre le peu de considération qu’il accorde aux représentants des personnels.

3 ouvertures ont été prononcées depuis, sans qu’aucune information ne soit parvenue des services vers les élus du personnel siégeant au CTSD ; que devient le rôle d’un élu dans ces conditions ? En ne permettant pas aux membres du CTSD de disposer des éléments nécessaires (situation du département en termes de postes et de personnels, critères utilisés…..), un doute subsiste sur le traitement équitable des situations des écoles.
Dans l’immédiat, nous renouvelons notre demande d’audience pour exposer la situation des écoles qui se trouvent toujours dans une situation nécessitant une mesure d’urgence.

Ce sont les écoles suivantes : élémentaire Cachin, maternelle Perrault, élémentaire Jules Verne, Groupe scolaire Joliot Curie de Vitry, élémentaire Joliot Curie d’Ivry, élémentaire Pasteur à Chevilly Larue, maternelle Paul Vaillant Couturier et élémentaire Paul Vaillant Couturier à Villejuif, élémentaire Dunois à Boissy St Léger, élémentaire Politzer à Champigny. .

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions de recevoir, Monsieur le Recteur, l’assurance de notre parfaite considération.

SNUipp-FSU SNUDI-FO SE-UNSA SUD Education FCPE94



Toutes les brèves du site