FCPE et RESF indignés par la menace d’expulsion visant la famille kosovare

mercredi 6 décembre 2006

La principale fédération de parents d’élèves, la FCPE et le Réseau Education sans frontières (RESF) ont très vivement critiqué mardi dans des communiqués séparés la tentative d’expulsion d’une famille kosovare de Lyon, dont la demande de liberté a été à nouveau refusée.

Cette famille de Kosovars qui devait être expulsée samedi vers le Kosovo et avait finalement regagné le centre de rétention administrative de Lyon-Saint-Exupéry, a vu sa demande de liberté refusée en appel.

La demande de la famille Raba avait déjà été refusée en première instance dimanche par le tribunal administratif de Lyon.

La FCPE "est scandalisée par la brutalité dont a été victime la famille Raba lors d’une tentative d’expulsion du territoire français ce week-end à Lyon" et "dénonce l’acharnement dont font preuve la police et les services préfectoraux".

Ces parents d’élèves rappellent que "la vie de cette famille est menacée dès qu’elle sera de retour au Kosovo mais on lui refuse l’asile alors que tous les frères et soeurs de M. Raba l’ont obtenu".

De son côté, RESF "appelle tous les enseignants de ce pays à se rassembler avec les élèves dans la cour des établissements à 10H15, heure annoncée du décollage de la prison volante du gouvernement (mercredi) et disposer dans les halls des écoles, les réfectoires trois chaises vides portant affichette avec le prénom et l’âge des trois enfants".

Selon la décision de la cour d’appel, l’expulsion de la famille Raba aurait lieu ce mercredi par un avion en partance de l’aéroport de Bron (Rhône) à 10H15 et à destination de Pristina (Kosovo) à 13H15.

VOIR EN LIGNE : Dépêche Voilà du 5 décembre 200



Toutes les brèves du site