Pétition initiée par RESF 94 - Collectif d’enseignants de classes d’accueil Académie de Créteil et soutenue par la FCPE 94

Sauvons les classes d’accueil !
vendredi 4 avril 2014
popularité : 43%

Les classes d’accueil sont dédiées à la scolarisation des élèves allophones (= d’autres langues) qui viennent d’arriver en France. Elles sont aujourd’hui sont menacées.

Une réforme en cours, décidée en catimini (réduction , sans aucune information des dotations horaires de ces classes), doit être mise en œuvre dans le Val de Marne à la prochaine conduisant à leur remplacement par des unités pédagogiques » (UPE2A), risque de signer dans les fait la mort de ces classes d’accueil en tant que structure pédagogique et du rôle essentiel des enseignants qui y travaillent pour comprendre, prendre en charge et contribuer à l’insertion des jeunes étrangers non francophones.

Aujourd’hui, un élève arrivant en France entre dans une classe, et est pris en charge par une équipe d’enseignants volontaires et formés.

Les élèves y bénéficient d’un enseignement adapté dans toutes les matières (en collège, 26h de cours sont attribuées à cette classe).
Cette classe est un groupe stable, dans lequel chacun prend peu à peu confiance, et apprend à comprendre les codes de l’école en France.
Cette classe est aussi le lieu d’échanges, de projets pédagogiques et culturels.
Le professeur principal prend le temps de créer un lien privilégié avec des familles au parcours et à la situation sociale souvent difficiles.
L’équipe d’enseignants de classe d’accueil crée un parcours individualisé : une intégration progressive en classe banale adaptée aux besoins de l’élève, à ses progrès et à ses capacités.
Les élèves y reçoivent donc les fondements nécessaires à une scolarité réussie, et la possibilité de construire leur orientation.
La réforme en cours fera qu’il n’y aura plus de groupe classe, plus d’équipe dédiée à ces élèves, et plus de professeur principal.
Les 18h de cours prévus, au lieu de 26 h actuelles, ne permettront d’enseigner que 3 matières par des professeurs spécifiquement formés, alors qu’il y en a jusqu’à 10 actuellement. Les élèves seront intégrés dans des matières en classe banale dès leur arrivée, peu importera leur maîtrise de la langue, leurs possibilités, leur stabilité sociale et psychologique. Il n’y aura plus de conseil de classe spécifique, plus de parcours individuel adapté et progressif, plus de projets.

Nous, parents, enseignants, membres de la communauté éducative, ou citoyens concernés, demandons le maintien des classes d’accueil, le maintien des 26h de cours, et le maintien du professeur principal, car nous voulons que les enfants et les jeunes arrivant en France bénéficient de toutes les chances de réussir leur scolarité et leur orientation professionnelle. C’est pourquoi nous vous demandons l’abrogation de la circulaire ministérielle n° 2012-142 du 2-10-2012, et d’établir un texte qui tienne compte des réalités pédagogiques de ces classes.

SIGNEZ sur :http://www.change.org/fr/pétitions/vincent-peillon-ministre-de-l-education-nationale-sauvez-les-classes-d-accueil