Elco, langues vivantes : Courrier à la rectrice

mercredi 28 août 2013
popularité : 27%

Notre fédération est saisie par des parents d’élèves d’écoles du Val-de-Marne concernant la poursuite de l’enseignement des langues au delà du primaire, dans le cadre des ELCO.

C’est le cas notamment à Orly où des enfants suivent les cours d’arabe, dont certains depuis plusieurs années. A l’arrivée des enfants au collège, les parents n’ont pas d’autres choix que de s’adresser à l’association cultuelle locale qui n’offre aucune garantie quant aux principes de laïcité et de gratuité.

Vous connaissez toute l’importance de la maîtrise d’une langue et en particulier celle d’origine, dans la réussite scolaire des enfants.

La FCPE 94 soutient, pour cela, un enseignement des langues dans le cadre de l’éducation nationale sur le temps scolaire, seul garant en termes d’égalité, de gratuité et de laïcité.

Aussi, l’évolution des ELCO en enseignements LV2, LV3, bilangues référencés doit être accélérée. Aujourd’hui, seul un établissement dispense un tel enseignement dans notre département (LV 3 au lycée Saint-Exupéry de Créteil).

Un vaste chantier doit donc s’ouvrir dans ce domaine. La question des langues, et particulièrement de celles dites rares ou en voie de raréfaction comme l’italien et l’allemand, doit également être posée. Nous sommes tout à fait disposés à en discuter.

Convaincus de l’intérêt que vous portez à ces questions, nous vous demandons, dans l’immédiat, de répondre favorablement à ces parents d’élèves, en permettant l’inscription des enfants de collège aux ELCO.

Nous prions de recevoir, Madame la Rectrice, l’expression de nos salutations laïques.

Pour la FCPE 94
Ali Aït-Salah
Président