En direct des conseils locaux

vendredi 17 août 2012
popularité : 41%

Mobilisation victorieuse à Bonneuil

Rentrée 2011 : 18 enfants de moins de 3 ans n’avaient pas de place à la maternelle Henri Arlès, l’inspection académique ne comptabilisant pas les moins de 3 ans, même en ZEP !
Les familles, déterminées, ont occupé l’école avec la FCPE, des élus et des habitants du quartier, et couvert la façade de messages et de dessins des enfants.
Au bout d’une semaine l’inspection académique a ouvert une classe. Et depuis il y a une équipe FCPE dans l’école !
Les parents FCPE d’Henri Arlès

Ouverture de classe à Sucy

Avec en moyenne 27,4 élèves par classe en élémentaire, les parents de l’école des Bruyères sont intervenus toute l’année en mairie, à l’inspection, à l’académie pour démontrer la nécessité d’une classe supplémentaire. Au final, après un argumentaire de trois pages remis en délégation à la direction départementale, l’ouverture a été accordée le 19 juin pour la rentrée 2012.
Philippe Jaloustre, FCPE Bruyères

Congé-maternité non remplacé à Champigny

Un professeur de français en congé maternité n’était toujours pas remplacé au bout de deux mois.
Sur proposition de la FCPE les parents de la classe se sont fait entendre auprès du rectorat, par envoi massif d’e-mails, fax…
Très rapidement un professeur a été nommé. Hasard ? Nous pensons plutôt que l’action collective des parents organisée par la FCPE a permis ce résultat !
Caroline Dessalines, FCPE collège Willy Ronis

Constitution d’une équipe à Chevilly-Larue

A l’ouverture du nouveau lycée à la rentrée 2011 pour accueillir 8 classes de 2nde, quelques parents volontaires ont décidé de former un conseil local FCPE. Lors de la première assemblée générale, 12 participants ont adhéré, et ont ainsi pu représenter les parents à tous les conseils de classe et au Conseil d’Administration, et participer au choix d’un nom pour le nouveau lycée : Pauline Roland.
Sophie De Rapper, FCPE Pauline Roland


Commentaires  forum ferme