Carte scolaire 2012

mercredi 18 janvier 2012
popularité : 27%

Carte scolaire 2012 Mobilisation générale contre la casse de l’école publique Rassemblement le 7 févier à 9h devant lors du CTP

Le ministère de l’Education nationale prévoit la suppression de 14 200 emplois en 2012 (80 000 postes depuis 2007).

> Au niveau de l’Académie (départements 77,93 et 94) seront supprimés : 233 emplois en primaire et 450 dans le secondaire, le Rectorat allant au delà des annonces ministérielles de 362 postes.

> Dans le Val-de-Marne, 49 postes sont concernés, en maternelle et en élémentaire, alors que 852 élèves de plus sont attendus à la rentrée.

Cette politique d’austérité aura des conséquences désastreuses pour l’avenir des enfants et des jeunes de notre département.

La carte scolaire 2012, c’est :

- Toujours moins de 2-3 ans scolarisés en maternelle : en 10 ans, le taux de scolarisation des enfants de 2 ans est passé de 25% à 2,44% dans notre département.

- Toujours moins de Rased et de soutiens aux élèves en difficulté

- La casse de l’éducation prioritaire
- Des remplacements non-assurés,
- Des classes plus surchargées, bien au-delà des seuils 
- Toujours moins d’options proposées, moins de personnels de vie scolaire et médical, et plus d’élèves en situation de handicap non scolarisés....

Ces mesures s’inscrivent dans une logique d’affaiblissement généralisé des moyens du service public de l’éducation. Elles s’accompagnent de contre-réformes et de projets rétrogrades : Ecole Collège Lycée pour l’Ambition l’Innovation et la Réussite, non formation des enseignants, suppression des BEP, réforme du lycée, évaluations des élèves, des enseignants, casse du collège unique…
Celles-ci visent à justifier les réductions de moyens et à promouvoir une école de la concurrence, de la sélection et du « mérite ».

Exigeons un PLAN d’URGENCE pour l’école 
 !
La FCPE 94 dénonce cette politique de casse de l’éducation nationale et de tri social, laissant toujours de côté plus d’élèves en difficulté. Nous exigeons l’annulation des suppressions de postes et la mise en place du Plan d’Urgence pour l’école.

La FCPE94 appelle les Parents d’élèves à se mobiliser avec les enseignants et personnels de l’éducation nationale :

En organisant ou en participant à des AG dans leur établissement ou au niveau de leur ville, pour recenser les besoins nécessaires à une école publique de qualité.

En soutenant l’appel à la journée d’action et de grève du 31 janvier

En participant au Rassemblement devant l’Inspection académique le Mardi 7 février à partir de 10h à l’occasion du Comité technique spécial départemental qui doit