Non à l’évaluationite aiguë du ministère

jeudi 1er décembre 2011
popularité : 30%

La FCPE 94 s’associe au front syndical unanime* pour dénoncer le projet de nouvelles procédures d’évaluation des enseignants prévues par le ministère de l’Éducation nationale à la rentrée 2012. Elle soutient l’appel à la journée de mobilisation et de grève lancée pour le 15 décembre.

Comme pour toutes les évaluations (CE1, CM2) mises en place depuis 3 ans, ce projet s’appuie sur la performance individuelle. Il s’inscrit dans une logique de renforcement de l’autonomie et de mise en concurrence généralisée des établissements. Il s’agit aussi pour le ministère de mettre en place une gestion comptable permettant de supprimer les moyens matériels et humains des établissements les « moins performants ».
Dans le second degré, l’évaluation des enseignants sera confiée aux seuls chefs d’établissement et la fin de la double évaluation se fera au détriment du travail en classe avec les élèves, dénaturant ainsi profondément les missions de l’éducation nationale.
Ces mesures participent de la casse du service public d’éducation et aggraveront encore les inégalités.

Alors que le budget voté à l’Assemblée nationale prévoit : 14 000 suppressions de postes à la rentrée 2012, (soit plus 80 000 depuis 2007) ainsi qu’une diminution des crédits sociaux (11 millions pour les bourses et 2 millions pour les fonds sociaux), le ministère s’acharne à trouver de nouvelles sources d’économie dans l’éducation, plutôt que de dégager les moyens de lutter contre l’échec et le décrochage scolaire qui font que 230 000 jeunes sortent du système éducatif sans diplôme ni qualification chaque année.

La Fédération de parents d’élèves de l’École publique du Val de Marne appelle les parents à se mobiliser aux côtés des enseignants et des personnels en participant :

à la manifestation du 15 décembre à Paris

 aux assemblées générales ou toutes autres initiatives organisées dans leur établissement ou dans leur commune.

Villejuif le 29 novembre 2011

* Intersyndicale nationale composée par :
SNES FSU, SNUEP FSU, CGT-Éduc’action, SUD ÉDUCATION, SE UNSA, SNFOLC, SNALC, SGEN CFDT, SNCL FAEN