Compte rendu de la réunion du jeudi 29/09/2011 avec L’IA

mercredi 5 octobre 2011
popularité : 96%

Etaient présents pour l’inspection :
Pierre MOYA, Marie-France ROHEE, Francoise Lemarchand et un nouveau

Pour la FCPE :
Ali Ait Salah, Gilles Bailleux, Pascal Pedrak, Thierry Lerch

Dialogue avec l’IA et actions des parents d’élèves

Sur le refus de recevoir une délégation du CDPE 94 suite à l’occupation de l’IEN d’Ivry, rien de nouveau. Nous avons fait valoir que chaque conseil local était libre de ses actions et que le refus de vouloir rencontrer les parents dans les conditions de la rentrée actuelle, pouvait légitimement justifier que des parents soient obligés de forcer un peu les portes, tout en restant parfaitement dans le respect des personnels de l’éducation nationale.

Il a simplement répété sa position en soulignant qu’a partir du moment où c’était Ali qui les avait prévenu, il considérait que cela valait caution.

Non affectation de nombreux élèves dont une part importante de mois de 16 ans
Leur principal argument est qu’il y aurait eu beaucoup d’élèves venant du privé (refusé par leur établissement en septembre) qui ont été traité en derniers et des élèves ayant refusé leur affectation (en deuxième ou troisième choix).
Tous les élèves redoublant ont été affecté de même que tous les moins de 16ans.
Tout n’est pas encore résolu mais presque ??

CLIN

Tout sera traité à moyen constant. S’il faut renforcer Ivry ce sera au détriment d’une autre.

AVS

150 recrutements sont en cours, sans que soit donnée une date. On a l’impression que ceci risque de traîner pas mal. D’autre part 30 assistants de scolarisation ont été embauchés avec un CDD de trois ans renouvelable 1 fois.
Il a cependant affirmé que toutes les prescriptions de la MDPH seraient traitées, avec des réponses adaptées. 4 CLIS ont été ouvertes cette rentrée. Nous avons fait remarquer qu’il s’agissait d’un rattrapage et que beaucoup de demandes étaient encore en souffrance.

Remplacements

Il n’y aurait pas de baisse des moyens, 7,8% des enseignants sont affectés pour les remplacements.

Eclair

Ceci concerne maintenant 4 collèges dont 2 qui n’étaient pas en RAR ont eu un abondement pour financer le préfet des études.


Médecine scolaire.

Tous les postes d’infirmières sont pourvus. Il n’y a plus de médecin (9 postes non pourvus sur le département) car ils n’en trouvent pas à cause des conditions d’embauche proposées. Il serait envisagé de proposer des postes à des étudiants en médecine, comme stage de fin d’étude.

Maternelles.

Il affirme qu’il n’y aurait pas de diminution de la scolarisation des moins de 3 ans. Il faut attendre les chiffres définitifs.

Base élèves.

Les parents ont le droit de refuser que leurs enfants soient rentrés dans base élèves (Arrêt du Conseil d’Etat). Si les élèves ne sont pas entrés dans base élèves, l’académie ne peut pas savoir combien il y a d’élèves dans l’établissement, celui-ci ne pourra donc pas demander une ouverture de classe.
Il ne va pas en fermer non plus.
Il a bien entendu refusé de nous répondre par écrit sur ce sujet.