Plan d’urgence pour l’école publique (journal de rentrée)

mercredi 24 août 2011
popularité : 58%

Edito journal de rentrée
Plan d’urgence pour l’école publique

Chaque rentrée scolaire est un moment particulier
dans la scolarité de son enfant. Cette année est
marquée, comme les précédentes, par des suppressions
massives de postes (80 000 en 6 ans) alors que les
effectifs augmentent. Les conditions de travail des
élèves sont toujours plus difficiles.

De la maternelle au lycée, les réformes mises en oeuvre
favorisent la concurrence, la sélection et le mérite, au
détriment du soutien et de la remédiation scolaire
(Rased, Segpa, …). L’école publique est réduite à minima,
plus injuste et plus inégalitaire. Tant pis pour ceux
qui n’ont qu’elle. Et dans ce contexte, les mesures
annoncées sur les rythmes scolaires ne tendent qu’à
justifier les restrictions.

Une autre conception de l’école doit prévaloir. Alors
que le niveau des connaissances et des savoirs explose,
ce n’est pas moins, mais plus et mieux d’école dont
nos enfants ont besoin. A la veille d’une échéance
importante pour le pays, il est essentiel de la considérer,
non comme une charge à réduire, mais comme un
investissement pour l’avenir.

La FCPE Val-de-Marne ne lâchera rien : un service public
d’éducation nationale de qualité partout en France,
permettant l’épanouissement de tous et le bien
vivre tous ensemble. Pour cela, c’est d’un véritable plan
d’urgence pour l’école dont le Val-de-Marne a besoin.

C’est pourquoi nous appelons tous les parents à
prendre leur place au sein des Conseils de Parents
d’Elèves FCPE de chaque établissement scolaire
(bulletin d’adhésion joint), pour résister et pour une
école ambitieuse, plus juste et plus démocratique.

Ali Aït-Salah
Président de la FCPE 94


Documents joints

PDF - 1 Mo
PDF - 1 Mo