MOBILISATION CONTRE LES SUPPRESSIONS DE POSTES PARTOUT, DÉVELOPPONS ET UNIFIONS LES MOBILISATIONS

lundi 2 mai 2011
popularité : 43%

SUD CGT EDUCACTION FCPE 94

MOBILISATION

CONTRE LES SUPPRESSIONS DE POSTES

PARTOUT, DÉVELOPPONS ET UNIFIONS LES MOBILISATIONS

Nous appelons les parents, les enseignants, les élus à :

- participer au rassemblement prévu au ministère le mercredi 4 mai à l’appel du SNUipp-FSU 94, du

SNUDI- FO 94, du SE-UNSA 94, FCPE 94 et avec le 93 (SUD Education, FO, CGT), rendez-vous à 14h30, métro Solférino

- se mettre en grève le jeudi 12 mai à l’appel de SUD Éducation et de la CGT-Éduc’action

- venir manifester en masse le samedi 14 mai dans le Val-de-Marne, rendez-vous devant le Rectorat à 10h30 –

- participer au rassemblement national devant le ministère le 18 mai à l’appel du SNUipp-FSU

- participer le vendredi 20 mai à la nuit des écoles à l’appel de la FCPE

PLAN D’URGENCE POUR LA RENTREE 2011

Le Val-de-Marne a besoin de 2 100 postes.

Alors que les effectifs augmentent,

le ministère prévoit de supprimer plus de 571 postes sur l’académie.

Afin de faire face à l’ensemble des besoins pour les enfants et les jeunes

dans les écoles maternelles, élémentaires,

les collèges et les lycées,

la FCPE, la CGT, SUD Education

revendiquent la création d’au moins 2 100 postes.

- 250 postes en maternelle et 160 postes en élémentaire pour abaisser le nombre d’élèves par

classe : 25 maxi en zone banale, 20 en ZEP, 15 en petite section

- 400 postes dans les collèges pour abaisser les effectifs par classe : 25 en zone banale, 20

en ZEP, et permettre des dédoublements et assurer toutes les options.

- 210 postes en lycée pour abaisser les effectifs à 30 par classe et assurer toutes les options.

- réseau d’Aide : renforcement des RASED, rétablissement des postes supprimés, des RASED

complets partout, augmentation du nombre de départs en stage spécialisé.

- 20 postes en CLIN pour scolariser les enfants non-francophones.

- 120 postes de remplacements en élémentaire et 150 dans le secondaire pour couvrir toutes les

classes

- Des dizaines de postes dans l’enseignement professionnel permettant de rétablir les BEP et les

filières supprimées.

- Réouverture des classes de SEGPA fermées

- 120 postes d’infirmières, 40 postes de médecins,100 postes d’assistances sociales pour

répondre aux besoins, permettre un meilleur suivi médical des élèves et atteindre le seuil de 3

postes d’infimirères par circonscription pour le primaire, une par établissement dans le secondaire,

2 médecins et 2 assisantes sociales par circonscription.

- Des conseillers d’orientation psychologues disponibles dans l’ensemble des établissements

scolaires du second degré et un CIO complet par district.

- 120 postes de CPE et 300 postes de surveillants

- Des postes d’AVS en nombre suffisant

MOBILISONS-NOUS, FAISONS-NOUS ENTENDRE !