JOURNEE de MOBILISATION POUR L’ECOLE PUBLIQUE Vendredi 1er Avril

dimanche 1er mai 2011
popularité : 31%

JOURRNEE de MOBILISATION
POUR L’ECOLE PUBLIQUE
Vendredi 1er Avril

Ecoles désertes

9h devant l’inspection d’académie pour le CTP

17h30 devant le rectorat de Créteil pour nos revendications

Mesures de cartes scolaire

PDF - 16.9 ko
PDF - 7.4 ko

Premier degré : les mesures sont tombées

98 fermetures de classes

+ 2 fermetures de postes de RASED option G,
+ 6 fermetures de postes RASED sédentarisés dit-en en surnuméraire en ZEP
+ 13 fermetures de moyens supplémentaires ZEP,
+ 1 fermeture de CLAD,

Une première pour le Val-de-Marne

A ces mesures insupportables pour les écoles s’ajoutent les décisions inacceptables

52 postes de titulaires Gel de pour y affecter dès la rentrée en responsabilité des stagiaires sans formation initiale, dont 2 en ZEP
.
 Dégradations du remplacement par la fusion des corps de remplacement TR (titulaires remplaçants) et BD (brigades départementales)

Face à ces mesures d’une exceptionnelle gravité, la FCPE Val-de-Marne en
appelle à tous les parents, à toutes les écoles, car nous sommes tous concernés : hausse des effectifs enfants non scolarisés
Les conséquences des décisions ministérielles de suppressions de postes sont insupportables pour tous.
Ce sont nos droits, l’Ecole publique, l’avenir de nos enfants, qui sont immédiatement menacés dans le département.

Dans toutes les écoles, appelons à école déserte le 1er avril !
.N’envoyez pas vos enfants à l’école le 1er Avril

Ouverture immédiate de toutes les classes et de tous les postes demandés par les écoles.
Annulation des 98 fermetures de classes et de toutes les suppressions de postes (moyens supplémentaires) ZEP, surnuméraires, RASED, CLAD...)
Arrêt des fusions d’écoles

Contre la casse de l’école publique Pour une politique éducative ambitieuse

Au moment où le ministre de l’éducation nationale s’apprête à appliquer son sinistre plan de suppression massive de 16000 postes pour la rentrée, à travers les mesures de carte scolaire

>> Les parents d’élèves FCPE 94 revendiquent :

> Le maintien et la création des postes spécialisés pour les RASED, les CLAD, les CLIS… et les SEGPA.

> Des moyens supplémentaires pour l’éducation prioritaire, afin de lutter contre les inégalités sociales, territoriales et le décrochage scolaire.

> Des ouvertures de classes en maternelle pour scolariser tous les enfants de 2 ans dont les parents le demandent.

> Des dotations horaires (DHG) dans les collèges et les lycées permettant des dédoublements dans les matières scientifiques (SVT, physique chimie) et en langues.

> Un nombre d’élèves dans les classes permettant une prise en charge personnalisée de chacun (20 en maternelle et en ZEP, 25 en élémentaire et en collège et 30 en lycée).

> Le rétablissement d’une véritable formation professionnelle initiale pour les enseignants stagiaires.

>Le remplacement des enseignants absents, dés la 1ère heure, par des enseignants formés.

> La scolarisation des enfants handicapés par l’affectation des personnels formés et en nombre suffisant.

> Des médecins et infirmiers scolaires, des assistantes sociales, des psychologues et des personnels de vie scolaire formés et en nombre suffisant.
>Abandon de toutes les réformes rétrogrades.

L’éducation est un investissement, pas une charge à réduire !
Notre école publique a besoin de moyens pour l’avenir de nos enfants et de notre pays.

Ecoles maternelles, élémentaires, collèges, lycées généraux et professionnels, exigeons TOUS ensemble des moyens pour notre école publique !

Le premier avril grève des enseignants dans le premier degré
L’action du 1 avril a lieu dans les 3 départements de l’académie