Nouvel article

dimanche 22 août 2010
popularité : 11%

Jeudi 12 Août 2010, une fois de plus, des familles roms ont été expulsées de leur de lieu de vie. La police et la préfecture, aux ordres du gouvernement, ont aggravé leur situation déjà précaire et indigne en les abandonnant après l’enlèvement des caravanes. La politique xénophobe du gouvernement s’est accentuée depuis quelques semaines et a trouvé ses boucs émissaires : les étrangers, les roms, les gens du voyage.

Les associations, des citoyens et la municipalité de Choisy le Roi ont développé une solidarité en se substituant aux obligations de l’état, notamment par l’organisation de l’hébergement de 70 personnes dont 20 enfants qui, sinon, se retrouvaient à la rue. Provisoirement à l’abri dans un gymnase municipal, d’autres solutions que le rejet et les expulsions doivent être recherchées.

Des riverains présents ont dénoncé l’expulsion et apporté leur solidarité, contredisant la thèse du rejet par le quartier de ces familles. Cette expulsion a mis des enfants et des adultes malades en grave danger. Un suivi a pu être organisé en urgence par la PMI et les services de santé de la municipalité.
Dans le val de Marne, depuis 6 ans, plusieurs familles ont pu bénéficier de projets d’insertion avec le Conseil général et quelques communes du département (Choisy le Roi, Limeil-Brévannes …).

Il existe réellement d’autres solutions que ces expulsions inhumaines, haineuses et traumatisantes.

Nous appelons à développer la solidarité, à combattre la haine et la xénophobie d’état et à tout mettre en œuvre pour que ces familles soient hébergées dignement, l’état devant prendre toute sa part de responsabilité comme la loi contre l’exclusion de 1998 l’y oblige. Cette politique agressive vis-à-vis des plus démunis doit cesser : les roms ont droit au respect de leurs personnes et doivent avoir accès aux droits fondamentaux afin de pouvoir vivre en France, dans le cadre de projets d’insertions, par le travail et le logement.

Nous demandons l’arrêt des expulsions, la restitution des caravanes et la tenue en urgence d’une réunion avec la présence des services de l’état, des collectivités territoriales, des associations et des roms pour mettre en œuvre des solutions humaines qui permettent un relogement digne, la scolarisation des enfants, l’accès aux soins, la possibilité de trouver un emploi.

Les familles roms de Choisy le Roi sont soutenues par ( signataires à ce jour) :

ROMEUROPE 94, L.D.H., Citoyenneté Entraide Solidarité, MRAP, MRAP Arcueil, RESF, FCPE 94, Entraide Santé, Secours Populaire, Secours Catholique, CCFD, Femmes Solidaires, N.P.A., PCF, Sud Education Créteil, PS, Association Hors la rue.

Exprimez votre solidarité en venant

au Gymnase Joliot Curie de Choisy le Roi

(rue Joliot Curie, derrière l’école Joliot Curie

c’est la rue en travaux juste après le lycée Jacques Brel)

LUNDI 23 AOUT 2010 à 18h30