Ouyapacours

mardi 6 octobre 2009
popularité : 38%

Selon un rapport de l’Inspection générale de l’Education nationale, chaque enfant perd une année de scolarité lorsque l’on fait la somme de toutes les heures de cours non assurées faute de remplacement des enseignants !

Chaque enfant doit pouvoir bénéficier de la continuité du service public d’éducation mais force est de constater la défaillance de l’Education nationale. Pour réclamer le remplacement sans délai des heures de cours manquantes, la FCPE lance son propre outil de recensement sur Internet : « Ouyapacours ».

Chaque parent d’élève pourra, sur le logiciel installé sur le site de la FCPE, signaler tout remplacement de cours non effectué. La FCPE demandera ensuite à l’autorité compétente le rétablissement de la situation de droit.

Il s’agit de démontrer que la suppression des postes d’enseignants remplaçants, à l’Ecole primaire ou dans le secondaire, nuit aux élèves et au principe de continuité du service public.

La FCPE demande au ministère de rendre public le nombre d’heures de cours qu’elle ne peut pas remplacer, de pallier les insuffisances constatées et de renoncer aux suppressions de postes d’enseignants.
Ce que défend la FCPE :

* Gratuité
* Ecole laïque
* Rythmes scolaires et temps de l’enfant
* Enfant à besoin éducatif particulier
* Santé
* Sécurité des jeunes
* Droits des parents
* Droits de l’enfant et du jeune

Vie scolaire et pédagogique :

* Primaire : maternelle et élémentaire
* Secondaire : collège et lycée
* Enseignement professionnel
* Enseignement agricole
* Education aux médias
* A l’étranger
* Hors du temps scolaire