Vœu commun présenté au CDEN du 22 septembre par la FSU, FO, le SE-UNSA et la FCPE

Vœu adopté à l’unanimité moins les voix du préfet et de la PEEP.
mercredi 23 septembre 2009
popularité : 39%

A propos de la réforme de la formation des enseignants, le CDEN du Val-de-Marne réuni le 22 septembre 2009 se prononce pour :

- le retrait de la circulaire du 20 août 2009 traitant des stages avant le concours, qui confie les élèves à 150 000 étudiants inscrits en master 1 ou 2 à l’université sous couvert de stages d’« apprentissage » : 100 000 en stages non-rémunérés « d’observation et de pratique accompagnée » pour « faire cours et faire apprendre, conduire une classe et individualiser son enseignement… » et 50 000 en stages « en responsabilité » pour « prendre la responsabilité d’une classe d’école, de collège, de lycée, ou exercer les fonctions de documentaliste ou de CPE… ». Ces 50 000 stages en responsabilité représentent 5 millions d’heures de cours sur une année scolaire, soit l’équivalent d’environ 7 700 postes de titulaires du 2d degré alors qu’à la rentrée 2009, 13 500 postes ont été supprimés !

Il demande au Ministre de l’Education nationale de procéder d’urgence au recrutement sur la liste complémentaire dans le premier degré afin que tous les postes soient pourvus par des enseignants fonctionnaires d’Etat.

Au vu des conditions de rentrée dans le département du Val-de-Marne, le CDEN demande au Ministre de l’Education nationale de créer les postes pour répondre aux demandes des enseignants et des parents, soutenues par les élus, et notamment :
-  le rétablissement de l’ensemble des postes de RASED supprimés (plus de 100 à cette rentrée) ;
-  le rétablissement des sections de SEGPA supprimées, en particulier l’ouverture immédiate d’une 6ème dans la SEGPA du collège Chevreul à L’Haÿ les Roses, pour y scolariser les élèves de l’Haÿ et de Chevilly qui sont actuellement dispersés dans d’autres communes,
-  l’ouverture immédiate de classes en maternelle pour scolariser les enfants de 2 ans, dont les familles en ont fait la demande et qui sont actuellement par centaines sur liste d’attente,
Dans le dossier de l’aide personnalisé qui a justifié la suppression des postes de RASED, le CDEN se prononce contre toute sanction et pour le rétablissement du traitement de tous les collègues sanctionnés pour « service non fait ». Le CDEN renouvelle en direction du Ministre l’ensemble des exigences formulées dans les vœux adoptés les 22 septembre 2008 et 5 février 2009 en particulier : « l’abandon des décrets Darcos supprimant les heures de classes pour les élèves et annualisant les obligations de service des enseignants, et pour le rétablissement des 2 heures d’enseignement hebdomadaires pour tous les élèves, « l’école pendant l’école » !
Le CDEN demande le recrutement immédiat de tous les AVS nécessaires pour l’aide à la scolarisation des élèves handicapés qui sont actuellement dans les classes banales et en CLIS.

Le CDEN demande le réemploi sur poste des plus de 300 emplois précaires (AVS-EVS-CAE) qui viennent d’être mis au chômage après 3 ans d’exercice dans les écoles du département.

Vœu adopté à l’unanimité moins les voix du préfet et de la PEEP.