RASSEMBLEMENT FESTIF ET REVENDICATIF

samedi 23 mai 2009
popularité : 26%

Plusieurs centaines de personnes (300 ? 400 ?), beaucoup de jeunes avec et sans papiers, des enseignants, des membres du RESF s’étaient rassemblés le 13 mai à 14 heures à la station de métro Varenne, puisque comme il est de règle sous l’autoritarisme sarkozyste, les mécontents sont étouffés ou éloignés des oreilles du prince et de ses collaborateurs.
Va pour Varenne, donc.
De grandes et belles banderoles rappelaient les objectifs de l’initiative : « Jeunesse sans papiers, jeunesse volée, la loi doit changer ». Les photos de Verlain et d’Alexandra en affiches et les dizaines de CV de jeunes, exposant en quelques mots qui ils sont et ce qu’ils rêvent d’être étaient accrochés à des cordes par des pinces à linge. Impossible de distinguer les uns des autres les rêves des jeunes avec ou sans papiers, de nationalité française ou étrangère, preuve s’il en est de l’absurdité et de la malfaisance de lois qui jettent dans la clandestinité des jeunes de 18 ans à peine !
Verlain, son portrait sur la poitrine donnait des interviews tandis qu’un peu plus tard, Clarika, marraine avec Cali de la campagne Jeunes majeurs disait quelques mots émouvants du haut du camion sono. Pendant deux heures, alternance de discours (pas trop longs !) de militants du RESF, de représentants des syndicats et de partis politiques avec des séquences musicales, batucada SAMBA QUENT

et raps, notamment le rap d’Alex "Abdellah - une histoire vraie
"
à écouter ici :
http://www.educationsansfrontieres.org/article18607.html
Jusqu’au retour de la délégation :