Vidéosurveillance : nos enfants toujours plus surveillés, toujours moins éduqués.

mardi 7 avril 2009
popularité : 33%

La FCPE dénonce la surenchère du gouvernement en matière sécuritaire. Elle refuse que des caméras de vidéosurveillance remplacent les adultes dans les établissements. Elle refuse une nouvelle atteinte aux libertés des jeunes. Elle refuse une mesure poudre aux yeux inefficace et coûteuse.

Dans un objectif de réduction des « coûts », bientôt, nos enfants seront accueillis dans les établissements par des portiques détecteurs de métaux, reconnus grâce au contour de leur main et surveillés sans cesse par des caméras jusque dans les moindre recoins. Quelle belle éducation que voilà !

Toute la technique du monde ne remplacera pas les dizaines de milliers de postes d’adultes supprimés dans les établissements scolaires. Les parents d’élèves préfèrent que les enfants soient accueillis, pris en charge et éduqués par des adultes, surveillants, conseillers principaux d’éducation, enseignants, personnels administratifs…

La FCPE demande que les enfants soient éduqués avec bienveillance plutôt qu’avec vidéosurveillance !