Les rythmes à Maisons Alforts

dimanche 26 novembre 2006
popularité : 68%

Pour la FCPE, tout projet d’aménagement du temps scolaire doit avant tout tenir compte de l’intérêt des enfants qui restent au centre de nos préoccupations .Les rythmes de vie des enfants et des jeunes doivent être naturellement respectés et en aucun cas aménagés dans le seul but de correspondre davantage à ceux que la société impose aux adultes.

Pourquoi projeter de réaménager en premier la semaine alors que les rythmes journaliers et annuels, les plus nombreux, sont ceux qu’il faut d’abord respecter

La FCPE est pour un aménagement prioritaire des rythmes journaliers, car c’est principalement dans la journée qu’est mise en évidence la rythmicité.

Pourquoi vouloir supprimer la journée du samedi matin, alors qu’il est reconnu que c’est un moment privilégié pour l’apprentissage et la rencontre avec les Familles ?

Selon François TESTU un des plus éminents Chrono- biologistes Français :
« La libération du samedi matin ne fait qu’accentuer et allonger les effets perturbateurs du week-end sur l’adaptation à la situation scolaire. Habituellement ressentis chez certains jeunes le lundi, ils perdurent jusqu’au mardi midi. »

Pourquoi la FCPE, fédération de parents, Porte Parole de tous les Enfants, ne sera pas partie prenante dans une action visant à libérer plus de samedis pour servir des intérêts à fausse résonance sociale ?

La libération du samedi matin peut être bénéfique pour les enfants dont les parents sont très présents et disponibles.
Elle peut être très nocive et avoir des effets négatifs chez les enfants qui ne bénéficieraient pas de structures d’accueil et resteraient livrés a eux-mêmes.

Les parents réclament du temps pour être avec leurs enfants ?

Le Chrono Biologiste François TESTU, propose d’explorer d’autres pistes comme par exemple celle d’un déplacement du Samedi matin au Mercredi matin, afin de maintenir le cycle d’apprentissage sur 4 jours et demi.
Cependant, Il faut savoir que la suppression du samedi matin pose d’autres obligations :
- Un travail approfondi sur l’aménagement des rythmes journaliers pour l’enfant afin de gommer
l’effet perturbateur du week-end
- Le samedi matin est un moment privilégié pour les rencontres Parents- Enseignants, il faudra donc
envisager d’autres solutions qui conviennent à tous
- Une grande concertation avec les enseignants, et les membres de la communauté éducative
- La mise en place de structures d’accueil, d’activités et de moyens financiers

Pour la FCPE, l’aménagement des rythmes scolaires ne doit pas se faire sans oublier des éléments incontournables :

Le respect de l’intérêt de tous les enfants.
La mise en place de structures d’enseignement adaptées, la fin des doubles niveaux et des classes surchargées,des enseignants titulaires, des Aides de vie scolaire et des remplaçants
La concertation avec tous les acteurs du système éducatif, Parents, Enseignants, APE, Associations sportives et culturelles, Municipalité.
Le respect d’une homogénéité des rythmes scolaires sur tout le territoire pour un vrai Service Public d’Education de qualité et gratuit.


Documents joints

Word - 20 ko
Word - 20 ko

Commentaires  forum ferme