COMMUNIQUE DE PRESSE - FCPE REGIONALE 17 novembre 2008

Parents d’Elèves dans l’action du 17 au 21 novembre
mardi 18 novembre 2008
popularité : 40%

Alors que nous étions 80 000 dans la rue le 19 octobre pour dire notre mécontentement, notre refus des réformes, notre demande de concertation, le Ministre de l’Education nationale reste sourd à nos revendications.

20 000 élèves en plus et 5500 postes supprimés dans le primaire,

2 heures en moins par semaine avec la suppression du samedi matin et déjà les premiers dégâts constatés : fatigue des enfants, activités artistiques ou culturelles supprimées,

3 000 postes de RASED supprimés par an sur les 3 prochaines années, signant ainsi la disparition de l’enseignement spécialisé et par la même de la lutte contre l’échec scolaire,

La maternelle menacée : l’expérimentation de jardins d’enfants payant dès 2009, et après ?

Le remplacement des enseignants par des personnels non qualifiés, par des vacataires ?

La réforme des lycées, encore une fois sans concertation aucune, c’est encore moins d’heures d’enseignement et la généralisation du Bac pro en 3 ans, c’est, à terme, la disparition des BEP.

Contre toutes ces mesures, le Comité Régional FCPE d’Ile de France appellent les parents à se mobiliser toute la semaine du 17 au 21 novembre (interpellation des élus, débats dans les écoles ou quartiers) et à participer à la manifestation régionale du 20 novembre à PARIS (14h30 Luxembourg vers le Ministère de l’Education nationale)

POUR la promotion d’une politique éducative ambitieuse visant la réussite de tous les élèves dans le cadre d’un service public d’éducation de qualité.
POUR l’abandon des mesures DARCOS (suppressions de postes, décrets, disparition des RASED, Nouveaux Programmes, EPEP, Jardins d’enfants, réforme des lycées…)
POUR le retour à un temps d’enseignement égal pour tous les élèves à 26h hebdomadaire, et de la lutte contre l’échec scolaire dans le cadre du temps d’école.
POUR un développement de la maternelle (15 par classe en PS, 25 dans les autres niveaux) et abaissement des effectifs dans les classes.
POUR une extension des RASED de façon à répondre à la réalité des besoins des 15% d’élèves ciblés par le Ministre (actuellement seulement 5% reçoivent une aide).

Les Parents d’Elèves FCPE affirment que l’avenir de leurs enfants se conjugue au présent et qu’ils refusent toutes les mesures de régression que le gouvernement tente de faire passer C’est pourquoi ils sont dans l’action aujourd’hui !!