NON AU SMA ! OUI AU SME ET AU SPAM

vendredi 10 octobre 2008
popularité : 31%

> Suite à la journée de rassemblement et de grève du 7 octobre dans le monde et à l’Education Nationale, CGT Educ Action 94 et la FCPE 94, dénoncent à la mise en place sous contrainte du service minimum d’accueil ( SMA) dans les écoles maternelles et élémentaires !

Cette loi porte gravement atteinte au droit de grève. Elle est un leurre pour les familles.

Le SMA pourrait s’étendre à d’autres absences d’enseignants, comme par exemple lors des arrêts pour maladie très souvent non remplacées, comme le prévoit la loi. Avec le SMA le gouvernement entérine ses choix politiques de suppression de postes de professeurs qui ont pour conséquence le manque chronique d’enseignants pour les remplacements : il est plus facile et moins cher pour le gouvernement de faire remplacer un professeur absent par un agent communal ou un animateur que par un professeur remplaçant !

C’est un service maximum d’éducation ( SME) que nous exigeons pour nos jeunes citoyens, pour les élèves et non un SMA !

Mais le gouvernement vient de supprimer en primaire deux heures d’enseignement et 11 800 postes d’enseignants à cette rentrée ! Il veut poursuivre un rythme accru en 2009. Confronté au mécontentement, il tente de donner l’impression de s’attaquer aux difficultés scolaires en mettant en place, à marche forcée, de nouveaux dispositifs décidés sans réelle concertation. Pour lutter contre l’échec scolaire, il supprime via les heures de soutien hors temps scolaire les RASED, dispositifs à même de lutter contre l’échec scolaire durant le temps scolaire ! La prise en charge de la difficulté scolaire doit se faire prioritairement dans le temps scolaire commun à tous les enfants.

Pour lutter contre l’échec scolaire, il soumet les élèves et les enseignants à des conditions d’enseignement en rupture totale avec ce qui est préconisé par les spécialistes et chercheurs ! Il veut faire des communes les béquilles de son désengagement !

Pour lutter contre l’échec scolaire, le gouvernement supprime les IUFM et la formation des enseignants !

Pour favoriser la réussite de tous, il aggrave les conditions d’enseignement faisant travailler plus les élèves déjà en difficultés hors temps scolaire ! Ainsi, les conditions de travail des enseignants, déjà difficiles se dégradent encore plus ! Conditions d’enseignements et de travail sont en étroit lien ! Tout cela risque fort de se détériorer encore plus avec les projets de l’IA 94 pour l’an prochain !

De plus ces mesures sont en rupture avec tout le système d’accueil périscolaire, de sport, de culture, de loisirs mis en place par les communes. Eléments essentiels à l’épanouissement de chaque enfant, de tous les enfants !

C’est un SME ( service maximum d’éducation ) que nous exigeons pour une école de l’avenir, école publique et laïque au service de la réussite de tous et l’épanouissement de chacun et certainement pas un SMA ( service minimum d’accueil ) !

C’est un service public augmenté au maximum ( SPAM) au service du progrès et de la démocratie sociale, que nous exigeons !