Droit d’accueil : se moquerait-on des parents ?

vendredi 10 octobre 2008
popularité : 34%

La FCPE constate comme tout le monde la grande « inutilité » du service minimum d’accueil imposé par le gouvernement et mis en place par certaines communes en prévision de la journée de mobilisation du 7 octobre dernier. Les garderies ouvertes ont en fait accueilli bien peu d’élèves, même lorsque la promotion en avait été bien faite.

Que de bruit de la part du ministère pour essayer de démontrer que les parents verraient avant tout dans l’Ecole un mode de garde pour leurs enfants !

Non, monsieur le ministre, nous ne confondons pas enseignement et garderie !

C’est bien pour cela que, pour les parents, le véritable problème est celui des remplacements non assurés tout au long de l’année, qui font perdre bien plus d’heures d’enseignement aux élèves que quelques journées de grève. Et cela ne risque pas de s’arranger avec les suppressions de postes annoncées.

La FCPE appelle les parents à montrer leur attachement à l’Ecole publique en votant le 17 et le 18 octobre pour les listes qu’elle présente dans toute la France et en manifestant à Paris le dimanche 19 octobre.