Réforme du lycée : la FCPE proteste contre les méthodes ministérielles

vendredi 10 octobre 2008
popularité : 50%

La FCPE n’a été à aucun moment associée aux groupes de réflexion mis en place sur la réforme du lycée.

Elle exige dès à présent l’ouverture de la concertation à ses représentants.

Le ministre de l’Education ne peut sérieusement pas faire l’impasse sur la concertation avec la première fédération de parents d’élèves de l’enseignement public.

Elle demande un report de l’application de cette réforme, certes nécessaire, à la rentrée 2010-2011 , afin qu’elle ait lieu dans la sérénité et qu’elle ne pénalise pas toute une tranche d’âge de lycéens, par manque d’anticipation et de réflexion.

Xavier Darcos : « souhaite que les lycéens soient associés le plus possible au processus », très bien, mais il ne doit pas pour autant oublier leurs parents.

Les parents d’élèves FCPE protestent vigoureusement contre le calendrier trop resserré de cette réforme.
Actuellement les collégiens de troisième sont invités dans leurs établissements à prendre contact avec les conseillers d’orientation, afin de réfléchir à leur projet et faire leurs choix.

Comment ces dialogues peuvent-ils être possibles, lorsque les Copsy déclarent eux-mêmes ne pouvoir être d’aucune utilité, car totalement dépourvus d’informations, sur la future organisation de la seconde.

La FCPE refuse que les élèves de troisième servent de « cobayes » dans la réforme des lycées.