Plan d’action pour l’école publique

lundi 1er septembre 2008
popularité : 33%

Avec 11 200 postes supprimés, ce sont des conditions d’études qui se dégradent pour des milliers d’élèves des collèges et des lycées : classes surchargées, dédoublements, choix d’options et d’orientation restreints… Tandis que la fin progressive de la carte scolaire, censée donner le choix aux familles, se traduit en réalité par une mise en concurrence des établissements, creusant encore plus les inégalités scolaires et territoriales. Dans l’enseignement professionnel la réforme du bac pro en 3 ans accompagnée de la suppression de nombreux BEP met sur le carreau de nombreux jeunes.

Dans le premier degré, les nouveaux programmes, rejetés à la quasi unanimité, traduisent une conception rétrograde et passéiste, ainsi qu’un recul pédagogique et didactique. La généralisation imposée de la semaine de 4 jours et la suppression de 72h d’enseignement illustrent une volonté d’économie sur l’éducation, faisant fi des rythmes scolaires et des enfants. La mise en œuvre d’heures de soutien après l’école et de stages de remise à niveau pendant les vacances va à l’encontre des besoins des élèves en difficultés. C’est au contraire une externalisation de la lutte contre l’échec scolaire qui aggrave les inégalités d’autant qu’elle s’accompagne d’une suppression de moyens spécifiques dans les ZEP (RASED, soutiens …).

La FCPE 94 dénonce des réformes et mesures inspirées par le dogme libéral des restrictions budgétaires et de la marchandisation de l’école.

Dans le prolongement de la forte mobilisation qui, de février à juin dernier, a réuni des centaines de milliers de lycéens, d’enseignants et de parents, la FCPE 94 appelle les parents d’élèves à créer les conditions d’un plan d’action pour la défense du service public d’éducation et la mise en œuvre d’une politique éducative ambitieuse.

Pour ces raisons, la FCPE 94 appelle à :

Elle s’associe à la journée d’action nationale le 11 septembre 2008, décidée par les syndicats enseignants FSU, FERC-CGT, FO, SGEN-CFDT, UNSA-Education, SUD Education, FAEN


Commentaires  forum ferme