Base-Elèves Après une première victoire, exigeons le retrait pur et simple.

dimanche 15 juin 2008
popularité : 36%

En annonçant jeudi 12 juin, de retirer de Base-élèves les données à caractère social et familial, le ministre de l’Education répond à la forte mobilisation des parents d’élèves, des enseignants et des militants de droits de l’homme qui dénoncent les dangers de ce fichage. Les centaines de milliers de pétitions, les rassemblements, et la protestation à laquelle les parents d’élèves FCPE du Val de Marne ont pris une part active en organisant notamment 19 réunions publiques dans le département ne sont sans doute pas étrangers à cette décision.

Outre l’interdiction de collecter des données sur le suivi spécifique des élèves (Rased,…), sur l’absentéisme et la catégorie socio-professionnelle des parents, la conservation des informations ne pourra excéder la durée de scolarité dans le 1er degré.
Après le recul sur le champ lié à la nationalité des élèves, c’est une nouvelle victoire. Mais, la FCPE 94 appelle à rester vigilant car la conservation du numéro d’identification nationale de Base-Elèves, non sécurisé, permettrait le croisement avec d’autres fichiers et données. Puis, rien ne nous garantit que les données retirées aujourd’hui ne puissent pas réapparaître demain sous une forme ou une autre.

La FCPE 94 demande donc le retrait pur et simple du fichier Base-élèves et du fichier SCONET en cours dans les collèges et les lycées.

FCPE 94
Vitry le 14 juin 2008