Démantèlement des RASED

vendredi 4 juillet 2008
popularité : 13%

En privilégiant l’accompagnement éducatif « hors temps scolaire », les services de l’Education Nationale commence, en toute logique avec eux-mêmes, à porter atteinte à l’aide apportée aux enfants en difficulté pendant le temps scolaire.

Que ces deux heures de soutien scolaire, constitue selon nous, un miroir aux alouettes, bâti en détournant du temps d’enseignement pour tous, est déjà grave. Plus grave encore est le fait de s’attaquer aux dispositifs qui fonctionnent et de remettre en cause la prise en charge pour l’année prochaine, de quelques mille enfants en difficultés.

En effet sur notre département ce serait 40 postes Rased, toutes options confondues, qui ne seront pas pourvus à la rentrée, risquant ainsi de disparaître.

Comment croire dans ces conditions que Monsieur le Ministre souhaite, selon ses déclarations, s’attaquer « de manière significative et durable » à l’échec scolaire ? En volant à tous deux heures d’enseignement par semaine, contribuant à alourdir les journées des plus fragiles ? En réduisant les moyens du RASED, dispositif spécialement pensé pour les besoins des enfants rencontrant des difficultés scolaires ?

La FCPE 94 refuse la disparition à terme des Rased. Elle dénonce aujourd’hui la logique gouvernementale qui vise à faire des économies budgétaires sur le dos des enfants et de leur avenir.


Commentaires  forum ferme

Logo de Madame Aubel
Démantèlement des RASED
vendredi 24 octobre 2008 à 23h59 - par  Madame Aubel

Bonjour
Je suis enseignante spécialisée E sur les écoles Lallier A et B. J’aimerais savoir si vous avez mis un point RASED à l’ordre du jour du prochain conseil d’école du 7 novembre ? Cela m’apparaît primordial pour les élèves en difficulté de ces écoles. Je vous remercie beaucoup de bien vouloir me répondre.
Madame Isabelle Aubel