PLAIDOYER POUR NE PAS ENLEVER D’HEURES

mercredi 2 avril 2008
popularité : 22%

La FCPE s’insurge et dénonce le fait que des transformations profondes du temps scolaire pour les élèves des écoles maternelles et élémentaires soient mises en place, sans avis de la représentation nationale, sans concertation avec l’ensemble des partenaires. Parents, enseignants, experts de l’organisation et de l’harmonisation de la semaine et surtout de la journée scolaire n’ont pas été invités à proposer des solutions pour éviter la fatigue scolaire et favoriser les apprentissages, en prenant en compte l’enfant dans sa globalité.

La FCPE refuse la suppression de deux heures d’enseignements hebdomadaires.

En 1969, Edgar Faure a supprimé les 3 heures de classe du samedi après-midi. En 1991, on a ôté une heure d’enseignement pour la destiner aux réunions des maîtres. Aujourd’hui, ce sont 2 heures de plus que l’on enlève, soit une diminution de 576 heures dans le cursus scolaire du premier degré. En moins de 40 ans, ce sont 6 heures hebdomadaires d’enseignement qui auront disparu, soit l’équivalent d’une année scolaire. Au moment où le Haut Conseil de l’Education s’inquiète du mauvais résultat de nos écoliers, est-il opportun de réduire à nouveau le temps d’enseignement ?

Les enfants n’ont pas besoin de moins d’école, mais de "mieux d’école", c’est à dire d’une école qui assure sa mission de faire vraiment réussir tous les élèves, en leur faisant acquérir dans tous les domaines les connaissances, les compétences, la culture commune nécessaire au futur citoyen du XXIème siècle.

Il leur faut apprendre plus qu’avant : langues étrangères, gestes de premier secours, prévention routière, informatique et Internet, citoyenneté et civilité, respect de l’environnement sans oublier histoire, géographie, langue française écrite et parlée, mathématiques, logique et sciences, histoire de l’art, activités sportives et créatives…

D’ailleurs, les contenus présentés dans les projets de nouveaux programmes augmentent dans de nombreuses matières, et ce, en contradiction avec des réductions d’horaires.

La FCPE refuse que l’aide individualisée se fasse en dehors des horaires obligatoires. La FCPE ne peut se satisfaire que les heures supprimées le samedi matin soient affectées uniquement à 15 % des élèves en difficulté. La fédération demande que ces heures soient données à tous les enfants selon le principe d’égalité des citoyens devant le service public.
Il est incompréhensible de vouloir imposer des heures de classe supplémentaires aux seuls enfants en difficulté, dont on ignore les critères de sélection, ce qui déboucherait sur une stigmatisation de ces enfants.

On voit les difficultés à organiser du soutien le soir, au terme d’une journée scolaire unanimement décrite comme déjà longue. Il est difficile de croire qu’il est plus efficace d’enseigner hors du temps scolaire que pendant les heures de classe. La prise en charge des enfants en difficulté relève de la mission des maîtres qualifiés des réseaux d’aide et non d’une simple répétition de la leçon. Nombre d’élèves ont des besoins spécifiques de remédiation, voire de rééducation.

Il est à prévoir que dans certaines écoles, on ne trouvera pas de "mauvais élèves" et que les heures libérées seront définitivement perdues. On aurait désormais de nouveaux orphelins, après ceux de 16 heures, les orphelins du samedi matin !

La FCPE refuse la mise en place de la semaine de quatre jours dont tous les experts, chronobiologistes, chronopsychologues et inspecteurs généraux de l’Education nationale, ont dénoncé le caractère néfaste pour les enfants. Il s’agit de repenser la journée, le rythme hebdomadaire, la périodicité des vacances, réflexion indispensable et décisive pour la réussite de tous.

La FCPE réaffirme que l’organisation du temps scolaire ne peut se limiter à la simple suppression de la classe le samedi matin mais qu’elle doit avant tout prendre en compte l’intérêt de l’enfant, ses rythmes biologiques, sa vie sociale et sa réussite scolaire.

Supprimer deux heures d’enseignement, c’est voler les enfants !