Solidarité avec les élèves sans papiers de nos établissements scolaires et leurs familles

mercredi 18 octobre 2006
popularité : 40%

Monsieur Tomasine, préfet du Val de Marne, votre Ministre de tutelle, Monsieur Nicolas Sarkozy, en publiant la circulaire du 13 juin 2006, savait très bien que de dizaines de milliers familles sans papier, correspondant aux critères demandés, déposeraient une demande.
Pour des motifs purement électoraux, Monsieur Sarkozy a demandé à ses préfets de rester à moins de 7000 régularisations sur le 30 000 demandes. C’est tout simplement scandaleux et inhumain.
Ces élèves suivent leur scolarité comme tous les enfants et ne demandent qu’à continuer. Au non de quel principes des droits de l’homme peut-on les enfermer dans un camp de rétention et les jeter dans un avion ?
Assez d’hypocrisie ! Parce que nous ne les laisserons pas partir, parce que renvoyer certaines c’est les expédier à la mort ou la torture, parce que vous ne pouvez pas toutes les renvoyer, ces familles resteront ici.
Alors ne les condamnez pas à la clandestinité au travail au noir où ils se font exploiter à des logements insalubres parce qu’ils n’ont droit à rien.
Donner leur un droit de vivre normalement.
Donnez leur des papiers.

Rassemblement mercredi 8 novembre A partir de 17H Devant la préfecture de Créteil

télecharger et adapter la pétition qui sera remise au préfet lors du rassemblement


Documents joints

Word - 104.5 ko
Word - 104.5 ko